Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Après Buitoni et la bactérie E, Kinder et la salmonelle

Après avoir consommé des pizzas de la marque Buitoni, détenue par le géant Nestle, plusieurs enfants se sont retrouvés à l’hôpital et certains sont décédés après infection à la bactérie Escherichia Coli.

Après enquête, l’usine dans le Nord de la France qui produisait ces pizzas surgelées vient d’être fermée par arrêté préfectoral. Les inspecteurs ont en effet découvert des conditions d’hygiène non conformes avec notamment la présence de rongeurs dans la zone de production. Alors que l’affaire anime les débats dans le pays, une autre marque procède à un rappel de produits. En effet, plusieurs personnes ont été infectées à la salmonelle, une bactérie qui peut conduire à des décès. Les malades avaient tous en commun la consommation de Kinder. L’entreprise Ferrero assure n’avoir trouvé aucune trace de salmonelle dans ses produits.

Néanmoins, elle a décidé de procéder au rappel de certains produits de la marque Kinder par prévention. C’est le cas des Kinder Surprise 20g (par un, par trois, par quatre et par six) et 100g avec des dates de péremption comprises entre fin juin 2022 et fin octobre 2022 ; Kinder Schoko-Bons avec des dates de péremption comprises entre fin avril et fin août 2022 ; Kinder Mini Eggs avec des dates de péremption comprises entre fin avril et fin août ; Kinder Happy Moments, Kinder Mix : 193g, Panier 150g, Peluche 133g, Seau 198g, avec des dates de péremption à fin août 2022. « Il est demandé aux personnes détenant ces produits de ne pas les consommer et de les jeter immédiatement. », relaie la préfecture de Mayotte.

Articles associés