décembre 07, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Vols, violences, drogues et rebellion

10h28 :

Police_brassard_Fotolia

 

Vol et violences en réunion

Le 25 août à 11h15, après une surveillance au niveau de la SOLAF à Kawéni, trois mineurs dont un de 16 et deux de 15 ans ont été interpellés par la section d’intervention du commissariat de police après avoir commis dans la matinée, deux vols avec violences et en réunion. A l’issue des gardes à vue, celui de 16 ans a été placé en détention et ceux de 15 ans sont ressortis libres, néanmoins sous contrôle judiciaire.

Interpellation

Le 25 août à 18h20, la BAC a interpellé un individu recherché pour un vol à la portière commis le 14 août dernier au niveau du rond-point SFR à Kawéni, et formellement identifié par la victime. Le mis en cause, âgé de 20 ans, a été placé sous mandat de dépôt à Majicavo pour une comparution devant le tribunal correctionnel vendredi.

 Menaces, mise en danger d’autrui

Le 26 à 03h15 à Tsoundzou, une femme s’est précipitée vers le véhicule d’une patrouille de police en courant, poursuivie par un homme. Cette dernière a expliqué que l’homme l’avait prise en charge au niveau du Loft et devait la déposer à Cavani. Seulement, à l’endroit dit, le conducteur avait continué sa route. Ce dernier avait menacé de la violer et de la tuer dans les mangroves. Prise de peur, elle avait sauté du scooter en marche. L’auteur a été interpellé et placé en garde à vue pour ces faits mais aussi pour alcool dans le sang (souffle à 0,83 mg/l). L’homme âgé de 23 ans a fait l’objet d’une COPJ devant le tribunal correctionnel en décembre.

 Produits stupéfiants et rébellion

Le 27 août à 11h15 à Passamainty, après la constatation d’un échange de stupéfiants (bangué) en pleine rue, l’un des acheteurs a été contrôlé et interpellé par une équipe de la Brigade de sécurité urbaine en surveillance dans le secteur. Le mis en cause s’est alors rebellé et a entraîné, en tombant, le policier qui procédait à l’interpellation. Policer qui a été blessé à l’épaule dans la chute et qui a écopé de 10 jours d’ITT. Le mis en cause, jeune majeur, s’est vu délivrer une COPJ (Convocation devant un Officier de Police Judiciaire) devant le tribunal correctionnel pour violences sur AFP et détention de produits stupéfiants.

Articles associés