décembre 01, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Violents heurts à Passamainty

09h50 :

 

Passamainty

Samedi soir à Passamainty, les policiers ont été contraints d’intervenir pour des bandes de jeunes qui avaient pris à partie un équipage en le caillassant. Très vite, les faibles effectifs déployés se sont retrouvés submergés, entourés par des dizaines d’individus.
Les gaz lacrymogènes ont dû être utilisés et les gendarmes mobiles appelés en renfort. Ces derniers n’arriveront jamais, les pelotons ayant déjà fait leurs paquetages après  avoir effectué leur mission de 3 mois sur le territoire. Les fonctionnaires de police ont donc été obligés de se débrouiller seuls avant de se retrouver à court de munitions. La gendarmerie a toutefois envoyé le PSIG pour sortir de l’impasse dans laquelle se trouvaient les agents, tandis des consommateurs sont restés de très longues minutes cloitrés dans un établissement proche de la poste. Une nouvelle fois, Mamoudzou a été le théâtre de violentes échauffourées qui ont mis en difficulté les forces de l’ordre, faute d’effectifs et de moyens dépêchés sur place.

Articles associés