Top pub

Vers la création d’une ligue mahoraise d’athlétisme

16h56 :
20151102_104429
A l’invitation du technicien du service des sports du Conseil Départemental et athlète multi-champion de France, Ali Soultoini, le service sport du groupe Kwezi a assisté à une réunion au sujet de la création d’une future ligue d’athlétisme à Mayotte dans les locaux du CROS ce samedi matin.


Il y avait du monde autour de la table, entre autres, le président du service jeunesse et sport du Conseil Départemental, Darkaoui Toiliha, les dirigeants des clubs d’athlétisme de Labattoir et de Bandrélé ainsi que ceux des futurs clubs de Bouéni et Sada ainsi que le directeur de l’UNSS, Hervé Curat. Une nouvelle venue a également été présentée : Isabelle BAROTEAUX, membre du comité directeur de la Fédération Française d’Athlétisme et désormais licenciée à Labattoir au côté de notre médaillé d’or, Fahdedine Madi Ali.

Les performances mahoraises lors des Jeux des îles 2015 ont poussé l’athlète, Ali Soultoini, a vouloir faire bouger les choses et c’est en cela qu’après plusieurs semaines de réflexion, il a impulsé ce projet de création de ligue. « Le but est d’avoir 300 licenciés dans un délai assez restreint. Nous allons aller à la rencontre de nos jeunes en organisant des caravanes « athlétisme » dans toute l’île afin de transmettre cette passion et cet amour qui nous anime pour cette discipline sportive. Nous devons faire de la masse pour produire une élite ?« 

Hervé Curat, directeur de l’UNSS est très confiant : « il y a plus de 1000 enfants licenciés dans le cadre de l’UNSS, c’est un vivier énorme, de plus il y a 240 professeurs d’éducation physique et sportif sur l’île et beaucoup ont les diplômes pour former et encadrer dans les différents clubs, ils sont d’ores et déjà prêts à se joindre à nous, comme Anne Piquereau, championne de France, médaillée mondiale et européenne, c’est le moment ou jamais de se lancer dans la course« .

Isabelle Baroteaux, membre-élue du comité de direction de la Fédération d’athlétisme qui a connu le haut niveau a beaucoup d’enthousiasme et d’espoir « Lorsque j’occupais des fonctions de dirigeante à la ligue d’athlétisme du Tarn ou en Ile de France, j’ai connu une situation similaire, dans beaucoup de village nous sommes partis de rien pour arriver aujourd’hui à un nombre de licenciés assez conséquents…vu le nombre de jeunes à Mayotte, il y a de quoi ouvrir un club d’athlétisme tous les dix mètres… Je serai au prochain comité de la féderation à Paris et je me ferai la porte parole de Mayotte. L’essentiel est déjà de faire vivre l’existant, former l’encadrement des jeunes et de créer des clubs. Le président de la fédération avec qui j’ai eu une discussion avant de partir espère beaucoup de Mayotte car il connait les qualités athlétiques de ces jeunes à qui il suffit d’offrir un cadre idéal pour avoir une éclosion de pépites qui certainement feront la fierté de Mayotte et de la France dans les années à venir, en plus Monsieur Darkaoui Toiliha nous a assuré du soutien et de l’intérêt que porte le Conseil Départemental à ce projet qui fait partie des priorités du président Soibahadine« .

Une prochaine réunion a été fixée au 5 décembre, ce sera l’occasion d’affiner la préparation de la grande compétition qui aura lieu le 12 décembre au stade de Labattoir. Ce rendez-vous annuel sera l’occasion d’officialiser la naissance du projet de ligue mahoraise d’athlétisme.

Nous reviendrons sur ce sujet dans une prochaine édition de K SPORT.

Capture d’écran 2015-11-01 à 17.21.48

Articles associés

1 Comment

  1. Pingback: Vers la création d’une ligue mahoraise d’athlétisme | Portail d'information générales sur les Iles de l'Océan Indien et l'Afrique

Comments are closed.