février 02, 2023

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Une manifestation interdite fait 23 blessés et de gros dégâts aux Comores

Le 12 octobre, la ville de Mbeni aux Comores a connu une fin d’après-midi mouvementée après la dispersion des participants à une cérémonie de Maulid interdite dans la journée. 

En effet, le ministère de la Justice et des Affaires islamiques avait communiqué le 30 septembre une note portant restriction des festivités marquant la naissance du Prophète, indiquant que toutes les cérémonies devaient se tenir à partir de 19h sur l’étendue du territoire national à l’exception des samedis et dimanches. 

La ville de Mbeni avait programmé la sienne un après-midi en plein jour.

Les forces de l’ordre sont alors intervenues pour interrompre le Maulid et la situation a tourné au vinaigre. Près de 23 jeunes ont été blessés selon des témoignages. 

Des jeunes de la ville de Mbeni, en colère, se sont rendus dans des résidences de certaines autorités pour y mettre le feu. Sept maisons dont la brigade de gendarmerie de Mbeni et celle du ministre des Finances ont été incendiées.

Photo : Comores Infos

Articles associés