janvier 18, 2022

Top pub

Une lueur d’espoir pour la filière aquacole ?

10h04 :

 

theophane Narayanin

 

A l’approche de la date fatidique du 1er novembre, la situation de l’association Aquamay reste critique. Aucune offre de reprise n’a été retenue et en l’absence de propositions sérieuses dans les délais impartis, le stock d’ombrines sera vendu aux enchères, au même titre que les matériels dépendant de l’actif de l’association.
Devant l’urgence, le président Dominique Marot a saisi les plus hautes instances de l’État. Si Paris prend l’affaire très au sérieux, le secrétaire général aux affaires régionales, quant à lui, n’aurait reçu aucune consigne du préfet de Mayotte pour traiter le dossier. L’espoir viendra peut-être de Théophane Narayanin, patron d’IBS et créateur de la société Volailles Soleil Mayotte, qui s’est entouré d’experts pour constituer son dossier de reprise. Exportations, pénétration du marché local, transformation des poissons,.. rien n’a été oublié par l’entrepreneur qui disposerait ainsi d’une corde de plus à son arc. Si la nouvelle est bonne, elle est néanmoins conditionnée au renouvellement de l’Autorisation d’Occupation Temporaire accordée à Aquamay par l’État.

Plus d’informations dans l’édition de France Mayotte matin

Articles associés