Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Une escroquerie bancaire qui fait son retour

Depuis quelques jours, des escrocs sévissent sur Mamoudzou et emploient une vieille méthode bien rôdée et malheureusement efficace.

En effet, des personnes sont contactées, physiquement ou plus généralement sur les réseaux sociaux, par une âme charitable proposant d’encaisser un chèque et de conserver en contrepartie du service rendu, un certain pourcentage de la somme,

 

Il s’agit sans nul doute d’un chèque volé ou perdu et l’escroc a besoin d’une “mule” pour mener son arnaque et blanchir l’argent.

 

“N’acceptez jamais de chèque pour autrui, et évitez de communiquez vos coordonnées bancaires (RIB) à des inconnus” indique la police nationale.

 

Or, faut-il le rappeler les personnes acceptant d’encaisser l’argent pour obtenir la commission, se rendent complices de la fraude et même du recel de l’argent dérobé.

Qui plus est et cela se produit souvent, l’escroc livre le chèque qui est encaissé et demande la restitution de l’argent en totalité ensuite avant de rétribuer le détenteur du compte. Rétribution qui ne se fait alors jamais, mais ceci est accessoire.

 

Pour celles et ceux victimes de ce type de pratique, il convient de prendre contact avec sa banque contact et de contesterl’opération frauduleuse, tout en faisant opposition sans délai et ce, avant de déposer plainte.

 

L’agent facile signifie arnaque, il ne faut pas s’y tromper, car il n’existe pas de méthode légale pour démultiplier les billets.

 

Articles associés