décembre 10, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Une erreur qui peut coûter cher

11h46 :

multi-auto

Mehemoud Jivan, entrepreneur bien connu à Mayotte sous l’enseigne Multi-Auto, a été mêlé bien malgré lui à une triste affaire d’escroquerie. « La justice craint la fuite du gérant de Multi-Auto ». Cet article paru dans le Journal de l’Île de la Réunion lui a valu de nombreux appels de clients et fournisseurs, inquiets.
En fait, il ne s’agissait pas de Mehemoud Jivan de Multi-Auto Réunion-Mayotte, mais de la société Nickel V.O. gérée par Hanif Nourmamod Tahora. Le gérant de Multi-Auto a contacté le journal de l’île de Réunion. Un erratum est donc paru dès le lendemain. France Mayotte matin a également été contacté pour diffuser l’information sur le département car le préjudice pourrait être important.

Articles associés