décembre 06, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Une autre affaire de tête de cochon

23h59 :

cocho11

L’affaire de la tête de cochon déposée le 1er janvier 2014 sur le parvis de la mosquée du vendredi à Dzaoudzi a trouvé son double en métropole. En effet, quelques jours avant Mayotte, à Besançon, 3 adolescents avaient profané la mosquée Sunna à l’aide de plusieurs oreilles et d’une tête de porc. Le procès vient de se tenir et lorsque le ministère public réclamait 80 à100 heures de travail d’intérêt général, les magistrats ont relaxé les 3 délinquants, l’atteinte à « l’intégrité psychique » de la communauté musulmane n’ayant pas été retenue. Pour mémoire, le TGI de Mamoudzou avait condamné les deux femmes à 9 mois de prison dont 6 avec sursis ainsi que 3000 euros d’amende chacune. Le gendarme avait écopé de 6 mois de prison avec sursis et 3000 euros d’amende. 7000 euros de dommages et intérêts pour l’association cultuelle de la mosquée devaient encore être versés.

Articles associés