Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un violeur condamné à 15 ans de prison ferme

Le tribunal de Mamoudzou a connu un procès aux assises particulièrement marquant. L’accusé, un homme au passé criminel lourd, était jugé pour vol avec arme, viol sur mineur, séquestration et enlèvement, des faits commis le 30 juillet 2022 à Mtsapere. Déjà condamné plus de sept fois pour vol, il venait de sortir de prison en 2021 après deux ans d’incarcération.

Le 30 juillet 2022, l’homme part en quête d’une femme qu’il souhaitait rencontrer à Mtsapere, mais ne la trouve pas. Frustré et alcoolisé, il s’introduit dans une maison voisine. Là, il kidnappe une adolescente de 15 ans, présente avec sa grand-mère, et vole un téléphone. Il ramène la jeune fille chez lui, à Mansarisoa, la viole brutalement et utilise le téléphone volé pour appeler la famille et exiger une rançon de 200 euros en échange de l’otage.

Rapidement interpellé par la police, l’individu est placé en détention. Au tribunal, l’avocat général a réclamé une peine de 18 ans d’emprisonnement alors qu’il encourait 20 ans, soulignant la gravité des faits et l’antécédent criminel de l’accusé. De son côté, l’avocat représentant la partie civile a insisté sur la douleur et le choc endurés par la famille. Après une longue délibération, le tribunal a condamné l’accusé à 15 ans d’emprisonnement, une peine lourde qui n’a malheureusement pas satisfait la victime.

Articles associés