juillet 15, 2024

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un plan d’aides pour venir au secours du secteur touristique sinistré

7h36

Tourisme

Le tourisme à Mayotte, “moteur de l’économie de de-main”… Tel est le discours tenu depuis des années par les politiques parisiens ou locaux sans que le schéma ne soit dans la réalité réalisé et sou-tenu. Il en allait de même pour l’aquaculture qui aujourd’hui est morte et enterrée. En attendant, avec la crise du Covid-19, le tourisme est particulièrement affecté. Il n’y a plus de visiteurs, même affinitaires, les hôtels sont vides, sauf certains qui abritent les gendarmes mobiles, les safaris en mer sont interdits, le tout sans parler des bars restaurants qui se retrouvent dans une situation dramatique depuis des semaines. Et ce ne sont pas les dispositifs d’aide mis en place qui vont inverser la tendance. Comment faire avec 3500 euros maximum ou un prêt d’honneur de 30 000 euros pour s’en sortir ? Face à la situation, Annick Girardin, Ministre des outre-mer et Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ont échangé avec les acteurs des filières tourisme (socioprofessionnels et collectivités) des territoires d’outre-mer afin d’écouter leurs préoccupations et de recueillir leurs propositions en vue de construire un plan de relance adapté.

A découvrir dans France Mayotte Matin

Articles associés