Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un nouveau scandale en perspective pour la santé à Mayotte

Un possible décret pourrait permettre à des médecins diplômés hors de l’UE de pratiquer à Mayotte sans validation préalable de leurs compétences. Actuellement, les médecins étrangers doivent réussir des épreuves écrites et effectuer un stage de deux ans avant d’exercer en France. Ce décret dispenserait ces médecins de ces exigences, créant des inquiétudes sur la qualité des soins et une potentielle augmentation de l’immigration clandestine.

La rumeur de ce décret a provoqué une levée de boucliers parmi les médecins de Mayotte, qui craignent une baisse des standards médicaux et une forme de remplacement par des médecins moins coûteux mais non certifiés. La grève de lundi est aussi en lien avec cette décision.

Articles associés