décembre 06, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un droit de retrait qui paralyse le réseau des transports scolaires

Suite aux nouveaux actes de délinquances dont ont été victimes les personnels du réseau de transport scolaire mais aussi les jeunes usagers (6 blessés à Dzoumogné jeudi dernier pour ne citer que ce cas-là) FO transports exprime sa colère, déplore ces violences “insupportables, inconcevables” et appelle l’ensemble des personnels à un droit de retrait collectif à compter de demain lundi et ce, jusqu’à la prochaine rentrée scolaire.

Tous resteront au dépôt de Longoni, se tenant à disposition, mais sans prendre le volant et sans revenir pour faire vivre le réseau. Il n’y a donc plus de moyens de transport pour se rendre en classe à la veille des examens et cela risque d’alimenter de nouvelles tensions.

Articles associés