février 05, 2023

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un directeur multitâches à l’EAM ?

11h23 :

 

ecole_apprentissage_maritime

Depuis 2012, les problèmes s’accumulent à l’École d’Apprentissage Maritime. Les membres du conseil d’administration ont dénoncé des dysfonctionnements qui se soldent aujourd’hui par deux procédures : l’une au tribunal administratif, l’autre au tribunal du travail.
La Dieccte, membre du conseil d’administration de l’AFODEDAM, envisagerait de reprendre cet outil de formation afin de l’intégrer dans ce qui ressemblerait à la création d’un centre AFPA, financé grâce aux enveloppes européennes. A ce stade, il est important pour la suite de comprendre qu’en 2012, le contrat du directeur recruté stipulait qu’il ne pouvait exercer d’autres fonctions ailleurs qu’à l’école maritime.
Paris, 2008, salon Top Résa. Un inconnu vient présenter « Cap976 », une plateforme destinée à Mayotte et permettant aux entreprises d’y développer des espaces dédiés. L’idée n’a pas abouti mais 4 ans plus tard, le directeur embauché à l’école maritime n’est autre que le concepteur de « Cap976 ». Lors d’une réunion à la Dieccte le 14 janvier dernier, le groupement « Gemtour » s’est vu présenter une solution de financement pour créer une plateforme et faire vivre l’association. Cette plateforme s’appelait « Cap976 » et avait été introduite par le même haut fonctionnaire qui aurait la volonté de transformer l’école d’apprentissage maritime en centre AFPA. Et pendant ce temps-là, les formateurs de l’EAM sont en grève, dénonçant des prélèvements indus sur salaires.

Plus d’informations dans l’édition de France Mayotte matin

Articles associés