juillet 31, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Tsingoni : une journée de négociation intervillageoise

Les tensions sont fortes entre les villageois à Tsingoni notamment entre ceux de Combani et de Miréréni. Les bus scolaires ont d’ailleurs été pris à partie toute la semaine dernière occasionnant des agressions, des caillassages et donc un droit de retrait des transporteurs. les parents sont très inquiets pour la sécurité de leurs enfants.

Ainsi, jeudi, les barrages ont été mis en place des 5 heures du matin et cette fois ce sont les villageois qui tenaient les barrages constitués de déchets et de conteneurs. Ces derniers réclament plus de sécurité, et des commerces dans chaque village pour éviter aux uns et aux autres de se croiser. 

La population refuse de lever le camp tant que les élus ne viennent pas sur place les écouter et trouver des solutions. les forces de l’ordre organise le passage des voitures, la situation ne dégénère pas, il ne s’agit pas de délinquants mais d’habitants qui sont à bout de nerf.

Le Maire se déplacera donc sur le site. Commence alors de longues discussions. Elles vont s’organiser de manière plus formelle dans l’après midi directement dans une école maternelle proche. La directrice de cabinet, un cadre du rectorat et un dirigeant des forces de l’ordre et les élus de la commune seront  assis autour de la table avec les représentants des habitants, en effet les tensions sur le transport des enfants sont très préoccupantes.

Après 2 heures d’intenses négociations tout le monde semblait hier soir satisfait des échanges et des décisions prises pour le court, le moyen et le long terme.

 

Articles associés