juillet 04, 2022

Top pub
Top pub

SPL 976 : une nouvelle affaire ?

09h40 :

 

bouhari bichara payet

Fin 2011, alors battu aux élection à la présidence de la SIM, Daniel Zaidani a annoncé officiellement le lancement de la SPL976. Sur la base d’un projet remis par Ali Moussa, ancien conseiller général de Chirongui, et Said Issouf, alors responsable de la communication du Conseil général. En juin dernier, la majorité a basculé et la présidence de la SPL est revenue à Bouhari Bichara, conseillère départementale de Dembéni et chef d’entreprise. C’est après examen de la comptabilité et des frais de fonctionnement qu’elle a déposé plainte auprès du procureur de la République, ce lundi 6 juillet. Plusieurs délibérations sont en cause, notamment l’indemnité faramineuse accordée au président de la SPL Daniel Zaidani, alors président du Conseil général. 8 272,02 euros par mois, s’ajoutant aux  5 100 euros d’indemnités mensuelles d’élu du département. De même pour Saïd Issouf,  directeur général de la société. Il s’est vu allouer une rémunération de 8 600 euros par mois avec avantages, telle la “prise en charge des tickets restaurant ». Et ce ne sont pas les seuls éléments ayant poussé Bouhari Bichara à s’interroger sur de possibles détournements de fonds publics.

Plus d’informations dans l’édition de France Mayotte matin.

Articles associés