décembre 06, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Point grèves

13h27 :

 

orange1-1(image d’arcbives : grève Orange)

Après la Sodifram, ce sont des syndiqués de la Colas qui ont reçu des mises à pied à titre conservatoire avec instruction de l’inspection du travail. Pour boucler la boucle, au lendemain de la suspension du mouvement de grève d’une partie du personnel de la Somaco, la direction a, là aussi, envoyé des convocations à entretiens préalables en vue de licenciements et ce, le 8 septembre. A ce titre, le syndicat local a reçu un communiqué de soutien du bureau national qui dénonce la « jurisprudence Sodifram ».
Il ne fait donc pas bon être affilié à une formation par les temps qui courent à Mayotte, ce qui n’est pas de bon augure en cette période de crise sociale. Les syndicats se réuniront prochainement pour déterminer les actions à mener dans les semaines à venir pour demander l’application globale du Code du travail de droit commun et ce, de manière immédiate. Du côté d’Orange, la grève qui a débuté le 27 juillet dernier se poursuit, les salariés demandant comme leurs collègues réunionnais une prime « vie chère » de 120 euros mensuels. La direction locale  a  mandaté le cabinet Mercer pour une étude sur le coût de la vie, laquelle prestation “devrait coûter plus de 40 000 euros selon le syndicat”.
Le résultat de cet audit devrait permettre de dire si oui ou non 120 euros se justifient.

Communiqué FO national : FGTA-FO_02-09-15-La jurisprudence Sodifram

Articles associés