Top pub
Top pub

Outrage, agression et dégradation de véhicule de gendarmerie

13h05 :

 

GENDARMERIE-6

 

Le 27 août à 20h40, les militaires de la brigade territoriale autonome de Pamandzi rentraient d’une intervention lorsqu’ils ont constaté à Labattoir la présence d’un individu maintenu au sol par un second. Ce dernier a expliqué aux militaires qu’il s’agissait de son frère et qu’il ne parvenait pas à l’emmener à leur domicile en raison de son état d’ivresse. Les militaires ont alors décidé de placer l’intéressé en IPM pour sa sécurité et celle d’autrui. Au cours du trajet, l’individu est devenu totalement hystérique. Le militaire se trouvant à ses côtés a tenté de le maîtriser mais il a reçu un violent coup de tête au visage. Parallèlement, le fou furieux a donné un coup de pied sur la vitre latérale droite du véhicule qui a éclaté sous le choc. Le lendemain,  28 août, à l’issue de sa garde à vue, le mis en cause a fait l’objet d’une comparution immédiate. Il a été reconnu coupable des faits reprochés et condamné à 2 mois d’emprisonnement et 6 mois de sursis avec mise à l’épreuve. Un mandat de dépôt a été délivré à l’audience.

 

 

Articles associés