octobre 05, 2022

Top pub
Top pub

Opération de contrôles des vendeurs de poissons par le CODAF de Mayotte

09H55:

Image 1

Dans le cadre du plan d’actions décidé au sein du Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude (CODAF) co-présidé par le Préfet et le Procureur de la République, une opération de contrôles des vendeurs de poissons établis a eu lieu, au point de débarque du four à chaux en Petite-Terre. Au cours de cette opération, l’ensemble des vendeurs de poissons et les denrées présentes dans les glacières ont été inspectés. 

Cette opération conjointe du CODAF, de la gendarmerie nationale, des affaires maritimes, de la DIECCTE (inspection du travail), de la CSSM (URSSAF) et du service alimentation de la DAAF a pour but d’endiguer la vente sans autorisation légale, de supprimer les denrées impropres à la consommation, afin de protéger le professionnel de la mer et le consommateur.

Cette opération conjointe a permis de relever, deux vendeurs qui exerçaient la profession sans avoir déclaré leur activité et, ne possédaient aucun moyen de conservation par le froid. Toutes les marchandises contenues dans les glacières ont fait l’objet de certificats de saisie par la DAAF. Les gendarmes ont saisi deux glacières remplies de poissons pour lesquelles les propriétaires ne se sont pas fait connaître ainsi que deux balances de pesée et divers matériels servant à la préparation du poisson.

Deux situations de travail dissimulé et, cinq infractions portant sur les mesures d’hygiène, de transformation et de conservation du produit de la pêche, ont été constatées, elles feront l’objet d’une procédure à l’encontre des vendeurs concernés. 92 kilos de poissons et de poulpes impropres à la consommation ont été saisis et détruits.

Actuellement, au four à chaux seuls les pêcheurs professionnels sont autorisés à vendre le produit de leurs pêches. Il leur est recommandé d’inscrire le numéro d’immatriculation de leur navire sur les glacières afin de faciliter leur identification par les consommateurs. D’autres contrôles sur les différents points de vente du poisson sur le territoire sont d’ores et déjà programmés.

Articles associés