février 02, 2023

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Noyade d’une fillette de 5 ans : « La population peut porter plainte contre les mairies »

Après le décès d’une petite fille de 5 ans à Musical Plage dimanche après-midi, vient la question de la sécurité sur les plages mahoraises.

Chibaco Dahilou, l’un des premiers maîtres-nageurs de Mayotte, regrette la disparition de cette enfant de cinq ans, mais aussi et surtout le manque de surveillance sur les plages de l’île. « Aucune plage n’est surveillée à Mayotte, alors que pas mal de maîtres-nageurs sont formés, déclare-t-il. C’est juste qu’ils ne sont pas embauchés, à part par les boîtes privées. » Passionné de natation depuis son plus jeune âge et formé à La Réunion, M. Dahilou pointe du doigt les municipalités, qui sont légalement en charge de leurs plages, et donc de la sécurité de celles et ceux en profitant.

« Ce sont les mairies qui doivent s’en occuper ! La population ne connaît pas la réglementation, ne sait pas qu’elle a le droit de porter plainte contre les mairies. Mais, le jour où on le saura, alors les maires comprendront. » Le maître-nageur s’indigne ainsi du manque de considération des communes, d’autant plus dans un département où la natation est loin d’être le sport principal. Reste désormais à savoir si les villageois oseront allier les actes à la parole, ne serait-ce que pour faire réagir.

Articles associés