décembre 05, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Nouvelles démolitions d’habitations insalubres à venir sur Koungou

La préfecture vient de publier un nouvel arrêté ordonnant la destruction d’habitations insalubres sur le territoire de Koungou au lieu-dit Carabole.

Une enquête de l’agence régionale santé a en effet été conduite et elle est sans appel. Manque d’eau, d’électricité, des habitats construits les uns à côtés des autres, des individus défavorablement connus des forces de l’ordre, etc, toutes les composantes du bidonville sont réunies pour que la destruction soit effective et justifiée.

 

L’État prendra en charge les frais de démolition et assurera l’ordre public pendant l’opération sur une parcelle occupée illégalement appartenant au conseil départemental.

 

Pour mémoire en janvier 2018 non loin de là, un glissement de terrain avait emporté une case en tôles tuant ses occupants, une mère et ses trois enfants. Le quartier se trouve au pied de la mairie qui surplombe le bidonville.

 

Les prérogatives dérogatoires du préfet dans le cadre de la loi Elan s’appliquent donc une nouvelle fois et après publication de l’arrêté, les familles ont désormais un mois pour quitter les lieux.

Articles associés