décembre 04, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Nouvelle manifestation populaire à Chiconi en soutien à l’employé communal accusé de meurtre

L’enquête se poursuit dans l’affaire du corps calciné retrouvé près de Sohoa, et la colère populaire aussi. Celle-ci n’accepte pas que le principal suspect fasse l’objet de poursuites…

Il y a quelques semaines maintenant à Chiconi, le corps d’un homme entièrement calciné avait été découvert, secouant ainsi lourdement l’actualité avec une méthode qui faisait froid dans le dos et soulevait énormément de questions, la première de toutes étant : “a-t-il été brûlé vivant ?

Très rapidement les gendarmes chargés de l’enquête avaient déterminé qu’il pouvait y avoir une seconde victime, même si sa dépouille n’avait alors pas été retrouvée.

Dans le cadre des procédures, un homme avait été interpellé en étant positionné comme suspect principal. Il s’agissait d’un employé communal de la commune de Chiconi. Très imprégné et actif au sein de la communauté de la localité, son placement en garde à vue avait suscité l’émoi d’une partie des habitants qui avait pris fait et cause pour lui.

Il était alors assez difficile de comprendre les choses, les éléments à l’époque demeurant particulièrement confus.

Or, aujourd’hui, il semble que les langues commencent à se délier et selon toute vraisemblance, la victime calcinée aurait êté connue tel un délinquant notoire, un individu semant le chaos et sujet aux troubles à l’ordre public. 

Le soutien accordé au meurtrier présumé ne l’aurait donc été que pour avoir débarrassé le village d’un sérieux fauteur de troubles, tout en ayant fait œuvre de salut public.

Ainsi, hier matin encore, une centaine de personnes s’est réunie à Chiconi avant d’entamer une manifestation pour renouveler son soutien à l’employé communal mis en cause.

Mais cela ne fonctionne pas comme cela en droit français, le mis en accusation doit répondre de ses actes et ne pouvait en aucune manière appliquer sa propre justice, aussi dangereux que pouvait être l’individu retrouvé mort.

Samuel Boscher

Articles associés