juillet 19, 2024

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Non, les migrants africains ne viendront pas s’installer à Kangani

À l’heure où sont écrites ces lignes, un barrage a été dressé à Kangani par des habitants. Le barragiste explique que ce barrage a été mis en place à cause des Africains, car les riverains redoutent que les lotissements, actuellement vides et meublés par la préfecture, ne servent à reloger les 200 Africains qui resteront sur le territoire le 10 mars, au moment du démantèlement définitif du camp de Cavani. Pour mémoire, 300 migrants doivent s’envoler dimanche pour Paris. Les lotissements de la SIM sont donc dans le viseur de la population, qui explique laisser passer les camions qui vont chez patron IBS, mais que pour le reste, le barrage ne laisse passer personne. Ils expliquent ne déranger personne, que la situation s’est arrangée avec l’entreprise IBS, mais qu’il n’est pas question que les Africains du stade de Cavani ne trouvent domicile à Kangani dans les lotissements SIM. Le message a le mérite d’être limpide et traduit une absence de confiance dans les paroles des autorités

Articles associés