Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Miss agglomération Mamoudzou-Dembéni remporte la première élection de Miss département Mayotte

Miss Mayotte, Miss coco, Miss salouvas, etc, les concours de beauté se déclinent à Mayotte un peu à toutes les sauces et c’est bien agréable. Or, désormais, les intercommunalités aussi ont leurs reines de beauté, une première du genre…

Le concours baptisé “Miss Régionale Mayotte Miss département 2022” s’est terminé samedi soir en Petite-Terre avec un parterre de 150 personnes venues assister à l’événement dont des élus à l’instar de Maymounati Moussa Madi qui a eu la lourde charge de remettre la couronne à la gagnante. Pour mémoire, l’élection s’est déroulée tout au long de l’année 2021 et partout à Mayotte pour désigner 5 Miss au total : Miss Grand Nord, Miss Centre-Ouest, Miss Petite-Terre, Miss Agglomération et Miss Sud.

Toutes représentent en fait les intercommunalités de l’île, ce qui constitue une première. Malheureusement, samedi soir elles n’étaient que 4 à concourir pour la grande finale, Miss Petite-Terre ayant eu un souci familial l’ayant empêché de participer. Au programme de la soirée haute en couleurs, danses traditionnelles pour un événement populaire qui a rencontré un franc succès. Mais au final Miss Cadéma, pardon Miss agglomération Mamoudzou-Dembéni a été élue Miss région Mayotte, la première dauphine étant Miss Centre-Ouest et la seconde est Miss Sud. Par voie de conséquence, c’est mathématique, la troisième dauphine est Miss Grand Nord…

L’initiative est belle dans la mesure où elle met en valeur les femmes mahoraises, mais aussi les cultures et traditions du territoire au cœur d’une société matriarcale. Mais l’événement offre aussi l’occasion de faire redécouvrir le découpage intercommunal de l’île et les 5 grandes régions qui le composent désormais en jouant un rôle incontournable de développement. Seul défaut peut-être, le nom un peu compliqué du concours : “Miss Régionale Mayotte Miss Département 2022”…

 

Articles associés