novembre 26, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Me Morel, avocat du GIR, actuellement en plaidoirie

14h53 :

Capture d’écran 2015-11-25 à 11.23.29

L’avocat des prévenus du côté du GIR est Me Morel, avocat au barreau de Saint Denis de La Réunion.

Il démontre de très grandes qualités oratoires. « La défense s’incline sur l’autel de la douleur de la famille« . Et il annonce qu’il va s’attaquer à la méthode d’instruction du dossier et il demande d’ores et déjà qu’en cas de condamnation ce ne soit pas inscrit sur le casier judiciaire des fonctionnaires qu’il défend.

Il entre dans sa plaidoirie par « Le diable se cache parfois dans les détails« . Il relève une par une les contradictions du dossier (couleur, quantité de la drogue…). Il met en avant la menace que représente la cocaïne à Mayotte pour justifier l’intérêt porté par le GIR à Anjouan et au trafiquant anjouanais Feyssoil.

Selon Me Morel, « l’instruction du dossier a été menée sans impartialité et en toute subjectivité ». Le dossier a été soumis à une pression constante de l’opinion publique. La presse était orientée. Il demande la relaxe pour ses clients.

Plus d’infos dans l’édition spéciale de 16h sur KTV et Kwezi fm en direct du tribunal.

 

Articles associés