Top pub

Mayotte dans l’ère du tri sélectif

09h34 :

tri selectif 1-1

Il y a un peu plus de deux ans, Mayotte découvrait le tri sélectif à travers la société Eco Emballages. Depuis, de nombreux containers Trio ont été installés dans le département et font désormais partie du paysage.
Le succès est au rendez-vous et il n’est plus rare de constater que la population trie ses déchets. Verre, métal, plastique,.. chaque année, des centaines de tonnes de détritus sont sorties du circuit classique pour être recyclés. Pour répondre à une volonté affichée de préserver l’environnement mais aussi pour des raisons économiques, tout se récupère. Ainsi, à 2 000€ la tonne d’aluminium et 800 € la tonne de fer, Eco Emballages a ouvert la voie du tri sélectif à échelle industrielle. Le ramassage a été confié à la Star qui se charge d’acheminer les déchets vers une toute nouvelle unité de traitement, construite Vallée 3, à Longoni. L’ensemble des Trio est relevé deux fois par mois et vidé dans de grandes bennes à deux compartiments, un pour le plastique et un pour le métal. Grâce à une machine appelée Giro-tri, la capacité de traitement est de l’ordre de 60m3/jour. Les résidus sont ensuite compactés en petits blocs et sont envoyés à travers le monde pour y être recyclés. Ainsi, pour le 1er semestre 2015, environ 32 tonnes de métal, 32 tonnes de plastique et 50 tonnes de verre ont été traitées. L’unité de production fonctionne parfaitement et ne tourne pas encore à plein régime. Le tri sélectif a donc de beaux jours devant lui.

 
Plus d’informations dans l’édition de France Mayotte matin

tri selectif 2-1

Articles associés