Top pub

Mayotte bonne dernière en France du parc véhicule électriques

voiture-electrique

12h30 – Les voitures électriques ont le vent en poupe en France. Leur part de marché a quasiment quadruplé en un an, passant de 1,8 à 6,1% en 2020. Depuis le début de l’année 2020, près de 117 000 véhicules « zéro émission à l’échappement » ont ainsi été acquis, contre un peu plus de 36 000 sur la même période en 2019. A cela deux raisons : d’une part, la multiplication de l’offre chez les constructeurs qui proposent davantage de petits modèles, financièrement plus accessibles. D’autant plus que, d’autre part, les aides à l’achat proposées par le gouvernement se sont multipliées (bonus écologique, prime à la conversion…) pour inciter les Français à se « convertir ». Néanmoins, les véhicules 100% électriques ne représentent toujours qu’une goutte d’eau dans l’océan du parc automobile français : 0,4% de part de marché avec 141 270 véhicules particuliers sur les 38,2 millions en circulation.

Mais tous les territoires ne réagissent pas de la même manière à la fée électricité.
Ainsi, dans le Top 10 des départements où l’on trouve le plus d’électriques figurent :
(% de l’ensemble des véhicules immatriculés dans le département)
• Hauts-de-Seine : 8 810 véhicules (1,14%)
• Paris : 6 770 véhicules (1,13%)
• Yvelines : 5 250 véhicules (0,61%)
• Alpes-Maritimes : 3 490 véhicules (0,51%)
• Haute-Savoie : 2 780 véhicules (0,52 %)
• Haute-Garonne : 4 050 véhicules (0,50 %)
• Rhône : 4 810 véhicules (0,50 %)
• Bouches-du-Rhône : 5 350 véhicules (0,48 %)
• Essonne : 3 190 véhicules (0,46 %)
• Indre-et-Loire : 1 570 véhicules (0,43 %)

Top 10 des départements où l’on trouve le moins d’électriques
(% de l’ensemble des véhicules immatriculés dans le département)
• Landes : 640 véhicules (0,22%)
• Haute-Loire : 320 véhicules (0,21%)
• Yonne : 440 véhicules (0,21%)
• Haute-Corse : 230 véhicules (0,21%)
• Territoire de Belfort : 170 véhicules (0,20%)
• Somme : 700 véhicules (0,20%)
• Haute-Marne : 210 véhicules (0,19%)
• Nièvre : 240 véhicules (0,18%)
• Cantal : 170 véhicules (0,18%)
• Haute-Saône : 270 véhicules (0,17%)
• Creuse : 130 véhicules (0,17%)

Mais il pîre car ce sont bien les départements d’Outre-mer qui laissent le moins place aux véhicules 100% électriques avec une très faible électrification du parc comparé au nombre total de modèles en circulation.

Guadeloupe : 330 véhicules (0,16%)
Martinique : 220 véhicules (0,11%)
Guyane : 60 véhicules (0,10%)
Mayotte : 10 véhicules (0,05%)

Mais est donc bonne dernière de France, mais cela devient une habitude…

Sources : SDES, Gireve, Avere-France, Argus

Articles associés