juillet 15, 2024

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Marine Le Pen estime le plan Shikandra « à côté de la plaque »

10h06 :

lepen

Lors de sa visite à Mayotte, Annick Girardin, ministre des Outre-mer a annoncé la mise en place de l’opération Shikandra qui permettra notamment d’augmenter les effectifs dédiés à la protection des frontières maritimes : 10 militaires de plus pour la brigade de gendarmerie, 12 fonctionnaires supplémentaires pour la brigade nautique de la PAF, la création d’une « unité littorale des affaires maritimes ». A terre, les équipes de la PAF compteront également 35 fonctionnaires de plus et la sécurité publique 26 nouveaux gendarmes.

Marine Le Pen avait alors jugé ce mardi que le gouvernement était « encore à côté de la plaque » avec ce plan. Selon elle, « l’urgence absolue et le souci impérieux de protection d’un département français en danger de submersion commandaient de supprimer immédiatement le droit du sol, seule mesure susceptible de mettre fin aux accouchements clandestins, SAS à l’acquisition de la nationalité française ». Il est vrai que de supprimer ce droit est l’un de ces chevaux de bataille qu’elle avait encore rappelé lors de son dernier passage à Mayotte sur le plateau de la Matinale de Kwezi.

Articles associés