janvier 26, 2022

Top pub

Mansour Kamardine veut amplifier la reconquête des territoires

“Face à la série de violence contre les élus, liée à la reconquête des territoires perdus de Mayotte, une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice” lance le député Mansour Kamardine au cours d’une intervention où il évoque les derniers faits de délinquance qui ont notamment émaillé l’actualité à Ouangani.

 

Mais le parlementaire va plus loin et en appelle à la reconquête des territoires.

 

 

 

“La multiplication des agressions contre les élus et les biens communaux à Ouangani et Koungou sont une réaction aux opérations de reconquête des territoires perdus de Mayotte. L’objectif est, à travers les élus, de museler les populations.

 

En effet, les Mahorais demandent plus d’efficacité contre l’immigration irrégulière, plus fermeté contre ce qui s’apparente à un véritable vol de leurs terres, plus de résolution dans la réduction des bidonvilles.

 

La pression violente sur les élus vise à les couper des citoyens et à les dissuader de s’associer à l’État dans la bonne conduite des opérations de police. Ce véritable chantage est insupportable. Il nécessite de prendre des initiatives fortes car « il vaut mieux en finir tout d’un coup que de poser le glaive et être tous les jours à recommencer » comme le disait Napoléon.

 

J’en appelle donc à poursuivre la reconquête des terrains accaparés illégalement avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice.

 

En premier lieu, je demande que soit organisée, dès que possible, une réunion rassemblant l’ensemble des conseillers départementaux, des maires et des présidents d’intercommunalité afin de favoriser une prise de conscience collective et un engagement de tous les acteurs pour faire bloc, avec une fermeté sans faille.

 

La seule réponse face aux agresseurs est de la pourchasser avec la même efficacité que lors des récentes menaces publiques d’atteinte à la vie des agents de la PAF, de protéger les élus les plus exposés, d’amplifier et d’accélérer les opérations de reconquête des territoires perdus.”

 

Articles associés