novembre 30, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Mansour Kamardine se félicite de la plainte déposée au lendemain des élections à Sada

C’est bien connu, les lendemains d’élections laissent bien souvent la place à des recours, des plaintes, et le scrutin qui vient de se refermer ne fera pas exception, notamment à Sada. En effet, le candidat malheureux face à Mansour Kamardine, Assani Abdou Mohamed, a annoncé avoir saisi le procureur et déposé un recours devant la juridiction administrative.

 

Mansour Kamardine répond aux attaques et se félicite des procédures en lançant : “ Nous nous associons à la plainte des perdants afin de dévoiler les véritables tricheurs et consolider l’honneur de nos électeurs…”

 

 

“La presse nous apprend, avec satisfaction, que Monsieur Assani Abdou Mohamed et Monsieur le sénateur Thani Mohamed Soilihi ont décidé de former un recours, contre le scrutin du 27 juin 2021 dans le canton de Sada, et, d’autre part, qu’ils ont déclaré déposer plainte entre les mains de Monsieur le procureur de la république, pour sanctionner un hypothétique refus du maire de Chirongui de permettre des votes par ordonnance judiciaire.

 

Je veux dire ici ma très grande satisfaction, car ces deux initiatives nous autorisent à participer à la manifestation de la vérité, pour faire sanctionner les nombreuses atteintes à la démocratie, que nous avons pu relever durant la campagne.

 

Ces actes étant contraires aux dispositions pertinentes du code électoral et à la confiance publique méritent sanction.

 

Alors, je salue ces initiatives et espère que Monsieur le procureur de la République mettra l’énergie nécessaire pour enquêter et faire éclater la vérité contre les véritables tricheurs.

 

Dans tous les cas, nous sommes prêts à y contribuer et à mettre à la disposition de la justice l’ensemble des preuves et autres indices concordant, en notre possession, de nature à révéler ces infractions.

 

Car il est vrai que nous avons essuyé une véritable fatwa décrétée par certaines puissances d’argent, contre tous nos candidats LR, pour m’empêcher d’être élu et de présider le conseil départemental, présidence qui serait contraire à leurs intérêts !

 

En tout état de cause, nous sommes fiers de notre comportement commun pour repousser les outrances, les vilénies, les outrages et les corruptions en tout genre. J’espère que nous saurons nous rassembler encore pour consolider nos principes et consolider l’honneur de nos électeurs qui a été éprouvé à travers des manœuvres de bas étage.”

 

 

 

Articles associés