Top pub
Top pub

L’UDAF Mayotte dit non à l’organisation dangereuse des Mouringués

7h48

logo udaf

Pa voir de communiqué, l’Udaf Mayotte prend position :

« Les cas des personnes contaminées par le Coronavirus ne cessent d’augmenter de jour en jour dans notre département. Pour l’udaf de Mayotte, la situation reste préoccupante et les familles sont extrêmement inquiétes.

Pour l’institution familiale, le non respect des mesures de confinement et des gestes de barrière contribuent forcément à cette augmentation inquiétante des cas dans notre département.

Comme l’ensemble des mahorais, l’udaf observe et assiste malheureusement à un phénomène nouveau qui risque d’avoir des conséquences graves et lourdes sur la propagation de cette épidémie. C’est l’organisation tous les soirs de ces fameux « Mourengués » dans des nombreux villages. Il s’agit de plusieurs centaines des jeunes qui se regroupent les soirs autour d’un jeu de boxe traditionnel, alors que nous somme en période de confinement.

L’udaf de Mayotte condamne avec la plus grande fermeté l’organisation de ces Mouringués, ainsi que toute action qui met en échec l’ensemble des mesures de confinement. Elle fait un appel solennel aux auteurs et oganisteurs de ces Mouringués en leur demandant de revenir à la raison. Il s’agit d’une question de santé publique sur un territoire déjà fragilisé. L’attroupement des personnes reste un moyen facile pour la propagation de l’épidémie. C’est un véritable dangers pour eux, mais également pour toute la population.

Pour l’udaf de Mayotte, les autorités doivent, chacun dans son rôle, mettre tout en œuvre pour arrêter ces Mouringués au même titre que tous les rassemblements et attroupements des populations. Les contrevenants doivent être sévèrement sanctionnés.

C’est pourquoi elle a saisi l’ensemble des autorités pour proposer en urgence la mise en place d’une réflexion avec l’ensemble des acteurs pour trouver une solution commune. Elle laisse aux autorités de définir les modalités de la réflexion.

L’UDAF n’a pas écarté la responsabilité des parents pour l’organisation de ces Mouringués. Elle est convaincue que les parents, les villageois et les religieux ont un grand rôle à jouer pour raisonner les auteurs de ces événements. C’est pourquoi  en attendant la mise en place de cette réflexion, l’udaf compte sur l’implication urgente de ces précieux acteurs. Elle propose que les religieux (imams) avec la collaboration des parents et des autorités sanitaires, diffusent des messages(de paix, de santé, religieux, de raison, de respect à la communauté) tous les soirs à travers les micros des mosquées. Un message commun peut être mis en place au niveau local et être diffusé dans l’ensemble des vecteurs médiatiques(radio, télévision etc) ».

Articles associés