octobre 20, 2021

Top pub
Top pub

L’UDAF lauréate de l’appel à projet en soutien aux associations de lutte contre la pauvreté

Dans le cadre de l’appel à projets France Relance « Soutien aux associations de lutte contre la pauvreté », l’UDAF Mayotte, soutenu par la Préfecture de Mayotte et la DEETS, fait partie des lauréats avec son projet du Bus Numérique « Numéribus ».

A ce titre, le Président de l’UDAF Nizary Ali et la Responsable du Pôle Institution Anazade Amjad AMDJAD ont été reçus à la Préfecture vendredi dernier pour la signature de la convention de financement.

 

Il s’agit de mettre place un  lieu numérique itinérant proposant des ateliers numériques et ainsi, améliorer les inégalités d’accès aux droits et aux services publics notamment dans les villages ou ils sont peu accessibles.

Compte tenu de la problématique liée à la mobilité sur le territoire, le « Numéribus » aura pour vocation « d’aller vers » la population pour :

-Faciliter l’accès aux droits (santé, logement, prestations sociales …)

-Faciliter l’accès aux Services Publics dématérialisés (impôts, Pôle Emploi, état civil…)

-Permettre d’effectuer une pré- plainte en ligne

 -Favoriser l’accès au numérique des jeunes et des publics défavorisés

-Former les jeunes et les populations défavorisées aux outils numériques et logiciels

-Accompagner les jeunes et les publics défavorisées à la recherche d’emploi (Rédiger un CV, déposer un CV en ligne, rechercher un emploi en ligne et répondre aux

offres…)

-Favoriser l’ouverture d’esprit, l’éducation et la formation des personnes par la connaissance.

-Accéder à Pronote et aux cours à distance pour les étudiants

-Lutter contre l’isolement en favorisant le maintien des liens intergénérationnels

-Garantir l’accès et mettre à disposition du matériel et des services numériques à l’ensemble de la population (impressions des attestations, des CV…)

Zones  géographiques attribuées à l’UDAF :

-Passamainty,

-Iloni-Dembeni,

-Kawéni,

-Vahibé,

-Tsararano

-Chirongui

 

“Le « Numéribus » est l’une des solutions qui permettra de garantir l’accès aux droits pour les populations non-connectées face à la dématérialisation intégrale de l’ensemble des services publics d’ici 2022” soutient l’UDAF.

 

 

Articles associés