novembre 30, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

L’horreur à Miréréni

Le village de Miréréni a été le théâtre ces derniers mois de nombreux actes de délinquance et de violence, notamment à travers les affrontements avec les bandes de Combani. Mais il y a d’autres faits qui frôlent l’horreur absolue.

Ainsi, le 17 novembre dernier, vers 20 heures, deux individus sont entrés dans une habitation et sous la menace d’un couteau, ont dérobé le téléphone portable de la personne présente avant de prendre la fuite.

Peu après, les mêmes individus se sont présentés devant une autre habitation dans laquelle se trouvait un couple. Sous la menace d’un coupe-coupe, ils ont volé un téléphone portable, un trousseau de maquillage et un portefeuille contenant un passeport.

 

Mais ils ne se sont pas arrêtés là. En repartant, ils ont forcé la femme à les suivre afin de la violer. Les recherches immédiatement entreprises par l’époux, aidé de ses voisins, a permis de découvrir l’épouse qui venait d’être agressée à seulement  quelques mètres du domicile.

 

Recoupant les éléments recueillis, les militaires de la brigade de Sada en charge de l’enquête ont identifié rapidement les deux mis en cause et procédé à leur interpellation le 19 novembre 2021. Placés en garde à vue, ils ont reconnu tous les deux leur implication respective dans les faits.

Présentés le 20 novembre 2021 devant les magistrats, les deux mis en cause ont été mis en examen avant d’être placés en détention provisoire à la maison d’arrêt de Majicavo.

Articles associés