décembre 09, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Les salariés d’Air Austral lancent une pétition pour sauver leur compagnie

Les salariés d’Air Austral craignent une possible fusion entre leur compagnie et Corsair. Le dernier communiqué du ministère de l’Outre-Mer d’ailleurs aller dans ce sens.

Aussi, pour tenter de sauver leur emploi et mais aussi leur entreprise, ils viennent de lancer une pétition en ligne où ils interpellent les autorités, préfet, élus, réunionnais…

 

Une pétition lancée le 16 novembre qui hier alignait 1066 signatures. En attendant, ils publient une tribune qui fait figure d’appel au secours…

 

 

 

Tout comme nos pitons et remparts, la Fournaise, le Paille en queue, le rougail saucisse, l’ananas Victoria, le margouillat, le 974, l’endormi, le Kréol, le rhum charrette, la dodo, … Air Austral est un symbole de La Réunion à préserver.

 

Pourquoi Air Austral a dû emprunter auprès des banques alors qu’Air France et Corsair ont bénéficié d’aides conséquentes et gracieuses de la part de l’État.

 

Pourquoi nous imposer une fusion avec une compagnie dans laquelle nous perdrions notre véritable patrimoine, notre identité et notre savoir-faire qui font la fierté des Réunionnais aujourd’hui ?

 

L’État s’apprête à assécher Air Austral en lui imposant ce mariage forcé, or nous sommes sortis du temps des colonies.

Et les mariages forcés n’existent plus en droit français !

Comment les plus hautes sphères de Paris peuvent elles nous obliger, nous imposer leurs visions sans rencontres ou discussions avec nous les premiers intéressés ? Pourquoi les intérêts des antillais sont-ils privilégiés?

 

L’Etat doit être conscient qu’Air Austral participe au rayonnement de la France dans l’Océan Indien, et que son hub proche de l’Afrique et de l’Indo Océanie tient une place stratégique dans les enjeux économiques et politiques mondiaux.

 

Les citoyens Réunionnais sont fiers de cette entreprise qui fait vivre directement 900 salariés et leurs familles et crée plus de 3000 emplois indirects.

Tous ces salariés participent activement au fonctionnement de l’économie réunionnaise, consomment local, investissent, construisent et voient grandir leurs enfants sur ce territoire.

Nous ne devons pas renoncer, nous devons lutter pour préserver ce qui fait notre fierté Réunionnaise.

Il est impératif de rencontrer le Préfet au plus vite, et nous demandons aux salariés, à leurs familles et aux Réunionnais de se mobiliser pour sauvegarder l’outil qui nous a permis de connaître et d’ouvrir la Réunion vers l’Australie, la Thaïlande, la Chine, l’Inde, Madagascar, Maurice, les Seychelles, Mayotte, Rodrigues et l’Afrique, bref vers le monde.

 

 

Les Salariés d’Air Austral et leurs familles.

 

Articles associés