Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Les prix des carburants baissent pour le mois d’aout

baisse du gazole et de l’essence, prolongement de l’aide exceptionnelle de l’État de 15 centimes d’euros par litre des carburants

Pour rappel, les prix maximum des produits pétroliers et du gaz à Mayotte sont fixés par l’État par arrêté préfectoral. Les éléments d’évolution des prix des carburants et du gaz tiennent compte des conditions réelles du marché. Sont pris en compte, notamment la parité euro/dollar et la cotation des produits à l’importation.

Les tarifs applicables à partir du 1er août 2022, sont les suivants :

Supercarburants sans plomb : 1,89€ / litre

Gazole : 1,62€ / litre

Pétrole lampant : 1,29€ / litre

Mélange détaxé : 1,37€ / litre

GO Marine : 1,24€ / litre

Bouteille de gaz de 12kg : 27,00 euros l’unité.

Comme pour les mois précédents, les prix indiqués ci-dessus prennent en compte, s’agissant du Supercarburant sans plomb, du gazole, du mélange détaxé et du GO Marine, des dispositions du décret n°2022-423 du 25 mars 2022, prolongé par le décret n°2022-1042 du 23 juillet 2022, relatif à l’aide exceptionnelle à l’acquisition de carburants.

Conjoncture 

Les cours mondiaux du pétrole connaissent une première baisse depuis le début de l’année 2022 malgré le contexte mondial (crise en Ukraine et déséquilibre entre l’offre et la demande du pétrole au niveau mondial). Par rapport au mois dernier, la cotation moyenne mondiale de l’essence diminue de -15,6 % et celle du gazole diminue de -17,4%. Toutefois, la baisse de la parité euro/dollars, historiquement basse, de -3,9% sur ce dernier mois, atténue partiellement l’effet de la baisse des cours des hydrocarbures. 

Par conséquent, ces évolutions se répercutent directement sur les prix à la pompe des produits pétroliers à Mayotte (- 12 cts€/L pour l’essence et – 15 cts€/L pour le gazole).

Le dispositif d’aide exceptionnelle de l’État de 15 centimes d’euros par litre a été prolongé pour un mois supplémentaire.

Le prix du gaz à Mayotte reste stable, la baisse de la parité euro / dollars compensant la baisse de la cotation mensuelle du butane. Le prix s’établit ainsi à 27 euros pour le mois d’août 2022.

La préfecture rappelle que les prix fixés par arrêté sont les prix de vente maximum pour les opérateurs.

Articles associés