Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Les indicateurs de l’épidémie sont bas mais les taux de vaccination stagnent

La circulation de la Covid-19 est très faible à Mayotte. Depuis le pic épidémique enregistré durant la première semaine de janvier, le nombre de cas confirmés baisse. Concernant la vaccination, le bilan est plus mitigé avec seulement 12,8% de dose de rappel à Mayotte.

 

Depuis 6 semaines consécutives, le taux d’incidence est en dessous des 30 cas pour 100 000 habitants à Mayotte. Début mars, une hausse de 10% du a été observée. Une alerte qui a fait écho à la progression du virus au niveau national à partir de cette semaine 11 de l’année. Néanmoins, Mayotte s’en sort très bien puisque l’île est le département français avec le plus faible taux d’incidence. Comme le taux d’incidence, le taux de positivité n’a cessé de diminuer depuis le pic épidémique de la 3ème vague en première semaine de janvier. Depuis 4 semaines, il s’est stabilisé à 1,6%.

En considérant les classes d’âge, le taux de positivité augmente en semaine 11 chez les 0-14 ans et les 45-64 ans. Il baisse dans toutes les autres classes d’âge. Concernant les décès, au 24 mars 2022, 207 patients infectés ont perdu la vie. 162 décès ont été enregistrés au CHM, dont 70 en réanimation. S’ajoutent à cela 13 décès à domicile, 30 décès en milieu hospitalier suite à des évacuations sanitaires (29 à La Réunion et 1 à Paris) et 2 décès sur la voie publique. L’âge médian des disparitions est de 68 ans. 103 personnes décédées avaient moins de 70 ans.

La dose de rappel ne convainc pas

 

Côté vaccination, la campagne a débuté à Mayotte le 25 janvier 2021. Seul le vaccin des laboratoires Pfizer/BioNTech est administré sur le territoire. Au 22 mars dernier, 159 769 personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin. 137 146 ont bénéficié de deux doses et 35 759 d’une dose de rappel, soit des taux de couverture vaccinale en population générale respectifs de 57,2%, 49,1% et 12,8%.

 

Autant dire que la dose de rappel ne convainc toujours pas malgré la multiplication des campagnes de communication. En considérant uniquement la population de plus de 12 ans éligible au vaccin, les taux de couverture vaccinale sont néanmoins plus importants : 88,8% ont reçu au moins une dose, 76,3% ont un schéma vaccinal complet et 20,0% ont eu une dose de rappel. C’est encore trop peu pour les autorités, dans la mesure où la pandémie connaît des sursauts dans de nombreux pays du monde. 

Articles associés