décembre 02, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Les enfants étrangers inscrits à l’école indésirables à Kani Bé ?

10h45 :

panneau kani keli

 

La pression migratoire se fait sentir à tous les niveaux de la société mahoraise et des réactions vives, parfois violentes, secouent les 4 coins de l’île. Après Chiconi, M’Tsamboro, Ouangani, Bouéni et Chirongui, la fronde vient cette fois de Kani-Bé où un collectif constitué dénonce la prise d’assaut des établissements scolaires par les enfants d’étrangers en situation irrégulière.
Datée du 4 janvier, les termes de la missive ne laissent planer aucun doute : l’immigration clandestine est bel et bien dans le collimateur de la population. En effet, le collectif demande à ce que tous les nouveaux enfants étrangers qui devront être inscrits dans les établissements du village de Kani-Bé  (de la maternelle au CM2), soient bien identifiés, ainsi que les personnes qui fournissent les justificatifs administratifs.

Plus d’informations dans France Mayotte matin.

Articles associés