Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Les élus s’apprêtent à riposter suite à la baisse des contrats aidés

15h50:

Capture d’écran 2017-10-19 à 06.14.47

Demain, le Conseil départemental et la Mairie de Mamoudzou organisent une conférence de presse dès 14h. L’objet de cette convocation des journalistes n’est autre que la baisse des contrats aidés. En effet, selon le Conseil départemental, la Commune de Mamoudzou a reçu un courrier en date du jeudi 12 octobre provenant de la Préfecture de Mayotte lui indiquant un quota d’attribution des contrats aidés, enveloppe du second trimestre 2017, revu à la baisse. La dotation de CAE a été divisée par 7, malgré la promesse du gouvernement de ne pas geler les CUI/CAE des départements d’Outre-Mer.

Dans un communiqué, l’institution affirme que les écoles de Mayotte ne peuvent pas fonctionner sans les CUI/CAE-emplois aidés. En effet, la seule commune de Mamoudzou scolarise 16168 élèves, ce qui est inédit en France. Le CD entend donc demander au Gouvernement de bien vouloir tenir compte du contexte particulier de Mayotte, en reconsidérant sa décision et lui permettre de continuer sa politique d’insertion socio professionnelle et de lutte contre les exclusions.

D’autant que dans le même temps, à La Réunion, le nombre des emplois aidés a été augmenté tandis qu’en Guadeloupe, les élus ont obtenu satisfaction dans le maintien de leur quota d’emplois aidés, il y a quelques jours. Les élus mahorais comptent ainsi rédiger un courrier à l’attention du Préfet de Mayotte, accompagné d’une Motion des élus du Conseil Départemental.

Articles associés