décembre 09, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Les élus au chevet des policiers

10h04 :

elus soutien police-1

 

Seymour Morsi, préfet de Mayotte, s’est rendu jeudi dernier au commissariat de police de Mamoudzou. Aux côtés du commissaire Miziniak, il y a rencontré le personnel et  lui a renouvelé sa confiance, au nom de l’Etat.
Les flatteries n’auront malheureusement pas eu raison des tensions qui règnent au sein de l’hôtel de police. En effet, les délégués syndicaux avaient convié parlementaires et autres élus à une réunion informelle, dimanche, dans l’hémicycle Younoussa Bamana. Lesquels ont prêté une oreille attentive aux problématiques exposées, conscients que ces difficultés pourraient avoir un impact direct sur les tâches dédiées au service de la population. A l’issue de cet entretien informel, les élus se sont engagés à interpeller le préfet afin de trouver rapidement des solutions d’apaisement, fondées sur la dignité et le respect mutuels. Si la tête du commissaire Miziniak n’est pas directement mise à prix, des maladresses lui sont cependant ouvertement reprochées. Les réponses attendues devront donc émaner de l’Etat, car, au-delà des soucis internes, d’autres revendications statutaires restent en suspens. Néanmoins, les 2 869 jours d’absences en sept mois recensés sous le commandement de Miziniak contre 723 pour la même période avant lui laissent présager de l’importance du malaise.

Plus d’informations dans l’édition de France Mayotte matin

boinali said soutien police-1 thani mohamed soutien police-1 conf police 1-1 elus soutien police2-1

Articles associés