octobre 16, 2021

Top pub
Top pub
Top pub

Les caillasseurs arrêtés et condamnés à deux ans de prison

Le 15 août 2021, vers de 17 heures quartier Badjoni à Combani, une nouvelle fois, la violence avait parlé. En effet, des jeunes du village de Miréréni dont certains aux visages dissimulés avaient été signalés, armés de pierres, machettes et d’un harpon. Ils cherchaient alors à s’affronter avec ceux de Combani et avaient érigé plusieurs barricades dans le quartier.

Les gendarmes de SADA étaient intervenus avant d’être rapidement renforcés par une cinquantaine de gendarmes mobiles. Ciblés par des jets nourris de projectiles, les militaires dont un avait été blessé légèrement au bras, avaient riposté au moyen de grenades lacrymogènes, parvenant ainsi à dispersé les assaillants, permettant ainsi de rétablir le calme.

Les investigations menées dans le cadre de l’enquête de flagrance ouverte ont alors d’identifier un mineur et un majeur, ce dernier étant le meneur de la bande. Interpellés le 27 août 2021, les mis en cause ont respectivement fait l’objet d’une convocation devant le juge des enfants aux fins de mise en examen et d’une condamnation à une peine de 2 ans d’emprisonnement suivie d’une incarcération immédiate à la maison d’arrêt.

Ils dorment donc derrière la maison d’arrêt de Majicavo.

 

Articles associés