octobre 19, 2021

Top pub
Top pub

Les cadets de la gendarmerie rencontrent les gendarmes mobiles mahorais de Toulouse

27 cadets mahorais de la gendarmerie sont partis en métropole pour aller à la découverte du patrimoine, des institutions républicaines et de leur fonctionnement. C’est do c tout naturellement qu’ils ont rencontré le sénateur Thani Mohamed Soilihi au Palais du Luxembourg.

 

Mais encore, le 14 juillet 2021, les gendarmes MZE BOINAIDI Nazir et ATTOUMANI Mounirou, originaires de Mayotte et affectés à l’escadron de gendarmerie mobile de TOULOUSE, en mission de sécurisation de la cérémonie militaire sur les Champs-Élysées ont pu profiter d’un moment libre pour échanger avec la délégation des 27 cadets, spectateurs privilégiés du défilé.

 

Pour rappel, MZE BOINAIDI Nazir est le premier mahorais à être classé major de promotion à l’occasion de la formation à l’école des sous-officiers de la gendarmerie.

 

Ces deux militaires ont ainsi emboîté le pas à deux autres à savoir MADI BOINA Nadir et BOINARIZIKI Ahmed du groupement blindé de la gendarmerie mobile (GBGM) à SATORY, qui ont partagé leurs expériences avec les cadets à l’occasion de leur visite au musée de la gendarmerie à MELUN.

Convaincus que la légende du colibri trouve tout son sens à Mayotte et que chacun doit apporter sa pierre à l’édifice, ces gendarmes ont éclairé les cadets sur le sens de l’engagement et la nécessaire volonté pour surmonter les difficultés afin d’atteindre ses objectifs. Nul doute que ces gendarmes mahopolitains inspireront la voie à nos cadets, étant tous engagés sur des parcours professionnels à grande technicité” rapporte le commandement de gendarmerie.

 

Articles associés