octobre 25, 2021

Top pub
Top pub

Les Anglais ont décidément pété les plombs !

Ce n’est pas un scoop, entre la France et l’Angleterre c’est “je t’aime moi non plus”… Mais là, il y a comme un gros souci avec l’un des plus grands journaux britanniques, “The Guardian”.

 

Le tabloïd explique en effet que La Réunion et Mayotte pourraient-être responsables de la quarantaine imposée aux Français arrivant au Royaume-Uni. La crainte de Londres, c’est de voir déferler sur son territoire le variant Bêta, ou sud-africain.

Certes, il est bien présent à La Réunion (si dans l’Hexagone, au 14 juillet, le variant sud-africain représentait 8,7% des cas, il était à l’origine 91,4% des cas recensés à La Réunion) mais à Mayotte… De là à justifier une restriction pour des territoires situés à plus de 10 000 kilomètres de la Grande Bretagne, il y a un pas immense à franchir que les anglais sont parvenus à passer sans trop de grimaces

 

La population britannique est très majoritairement immunisée par Astra-Zeneca et ce vaccin aurait une capacité moindre face au variant sud-africain. Les craintes sont donc là, mais les chapeaux melons devraient aussi songer au Delta, l’oublier ce serait “beta”…

 

 

Articles associés