décembre 07, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Le violeur présumé a tenté de mettre fin à ses jours

Suite au décès annoncé du violeur présumé d’enfants dans la commune de Mamoudzou ces dernières semaines, le procureur de la République communique :  » Il ressort des premiers éléments de l’enquête les éléments suivants : ce jour, le 13 juillet 2022, à 15 h 50,  quatre fonctionnaires de police du commissariat de Mamoudzou procédaient à l’interception d’un véhicule à TSARARANO. L’un des occupants de ce véhicule était en effet soupçonné d’être l’auteur de plusieurs viols, pour certains commis sur des mineurs.

Son véhicule étant immobilisé, le suspect se donnait alors immédiatement plusieurs coups de couteau au niveau du ventre, se blessant très grièvement. Les forces de l’ordre tentaient immédiatement de le désarmer, sans y parvenir. Le mis en cause retournait alors son couteau contre les policiers, et blessait l’un d’eux au bras.

L’un des policiers faisait alors usage de son arme de service et touchait le mis en cause, lequel décédait quelques minutes plus tard et ce malgré l’intervention rapide des secours.

Une enquête est en cours qui permettra de connaître précisément les circonstances exactes de ce décès. Les quatre fonctionnaires de police sont actuellement entendus.

Les investigations à venir permettront notamment de connaitre les causes du décès, les coups de couteau portés pouvant en être la cause. L’autopsie de la personne décédée interviendra samedi prochain.

L’identité complète de la personne décédée est actuellement en cours de vérification et n’est à ce stade pas encore certaine. »

Articles associés