octobre 28, 2021

Top pub
Top pub

Le SNUipp et le SNES mettent la pression pour l’indexation

Ce mardi 15 juin, le SNUIPP-FSU Mayotte sera en grève. Un mouvement soutenu par le SNES-FSU qui réclame une hausse pérenne de l’indexation. 

Le recteur a dévoilé il y a quelques jours sa feuille de route pour les ressources humaines à Mayotte. Le document envisage « un alignement de l’indexation sur d’autres territoires ou départements ultra marins pour l’ensemble des personnels » et ceci « au regard des conditions de vie à Mayotte, de l’exposition aux dangers et des conditions d’exercice des professionnels de l’éducation nationale ». Une excellente nouvelle pour les syndicats qui réclament depuis des années cette hausse de l’indexation. En 2017, elle a atteint 40% à Mayotte mais la clause de revoyure promise n’a jamais été appliquée. 

C’est pour cette raison que les représentants syndicaux veulent en finir avec les promesses et attendent aujourd’hui des actes. Le SNUipp et le SNES demandent que « des discussions soient organisées au niveau qui conviendra, ministériel s’il le faut, pour qu’un calendrier de hausse de l’indexation, notamment, soit acté » Les syndicats visent un pourcentage similaire à celui de La Réunion, à savoir 53%. Ce mardi, ils seront en grève pour obtenir gain de cause et mettre la pression sur les autorités. Un mouvement qui pourrait reprendre dès la rentrée si les deux formations syndicales n’obtiennent pas rapidement les garanties espérées.

Articles associés