janvier 20, 2022

Top pub

Le sénat fait 77 propositions pour “reconstruire la politique du logement en Outre-Mer

La Délégation sénatoriale aux outre-mer a présenté jeudi 1er juillet les conclusions de son rapport d’information pour « Reconstruire la politique du logement en outre-mer ». Il pointe notamment du doigt les insuffisances dans le parc des logements sociaux.

 

Rapport qui est assorti de 77 propositions visant à améliorer la situation du logement dans les territoires ultramarins, ont été dévoilées ce jeudi.

 

“Nous avons fait ce rapport, car l’objectif de construction de 10 000 logements par an n’a pas été atteint. Nos concitoyens cherchent à se loger. La dignité des personnes est mise en cause” a dénoncé Victorin Lurel, sénateur socialiste de la Guadeloupe, rapporteur du document aux côtés du sénateur écologiste de l’Isère Guillaume Gontard et de la sénatrice de Saint-Barthélemy Micheline Jacques.

 

Il s’agit en fait d’un cruel état des lieux fait par la délégation, qui a auditionné plus d’une centaine de personnes pour appuyer ses conclusions. Et pousse les sénateurs à émettre une liste de recommandations afin de remédier aux problèmes constatés.

 

Sur le logement indigne d’abord. Car bien que le rapport fait état que “les démolitions se sont multipliées à Mayotte et en Guyane depuis la loi Elan de 2018” et elles se poursuivent localement, les sénateurs appellent à « associer en amont et en aval les populations pour identifier des solutions pérennes de relogement », afin d’« éviter de ne faire que déplacer des bidonvilles ».

 

Concernant les logements sociaux, le rapport invite à « accélérer la construction de logements sociaux et très sociaux, et à assurer la mixité sociale ».

Et pour ce qui est « d’assurer une véritable territorialisation de la politique du logement », le rapport estime qu’« il convient de mieux prendre en compte les particularités de chaque territoire ». En améliorant dans les territoires ultramarins les structures de concertation et de coordination des acteurs du logement, et en les rendant « véritablement décisionnels ».

 

Des assises du logement et de l’habitant en outre-mer sont réclamées par le Sénat. Une de plus…

Bref, Mayotte avec ses quelques logements sociaux construits par an est loin du compte et le plan qui avait été mis en place il y a quelques années maintenant a du plomb dans l’aile. Le rapport changera-t-il la donne ?

 

Source : Public Sénat

Articles associés