Top pub
Top pub
Top pub

Le pronostic vital du lycéen poignardé à Pamandzi n’est plus engagé

Les jours du lycéen qui s’est fait poignarder jeudi après-midi sous un arrêt de bus proche du lycée de Petite-Terre, à Pamandzi, ne sont désormais plus en danger, selon le parquet de Mamoudzou.

L’affaire avait mis le feu aux poudres et échauffé l’esprit des lycéen.ne.s de Petite Terre. Finalement, le pire aura été évité pour ce lycéen de 19 ans, qui a été victime de deux agressions en quelques jours. La seconde d’entre elles était, selon certaines sources, « une véritable tentative de meurtre », même si ces propos sont à pondérer, au vu de l’émotion provoquée par toutes les violences sur la population mahoraise. « Son pronostic vital n’est plus engagé », rassure Yann Le Bris, procureur de la République à Mayotte.

Pour rappel, le jeune homme avait été victime d’une agression ce jeudi 29 avril, entre 16 heures et 17 heures, au niveau d’un arrêt de bus jouxtant le lycée de Petite Terre, à Pamandzi. Un autre jeune lui a porté un coup d’arme blanche au thorax. Le jeune homme a immédiatement été pris en charge par les secours, qui sont promptement arrivés sur les lieux de l’agression. Ces derniers ont même mobilisé leur hélicoptère pour transporter le lycéen vers le Centre hospitalier de Mayotte, où il a reçu les premiers soins.

Articles associés