février 26, 2024

Top pub

Le préfet menace d’interdir les compétitions de football avec du public

FB_IMG_1446473144615

16h18 – La Covid circule toujours autant sur le territoire et le préfet a été contraint de prendre des mesures sanitaires afin de tenter de protéger au mieux la population. Les rassemblements de plus de 6 personnes sont ainsi interdit, ce qui impacte lourdement l’organisation d’événements sportifs à l’instar des matchs de football.

A ce titre, le préfet Jean-François Colombet vient rappeler à l’ordre le président de la ligue de football.

Des procès-verbaux ont en effet été établis suite deux rencontres de football organisées en Petite-Terre, à savoir l’ASC Kaweni contre le Sporting club de Pamandzi au stade de Pamandzi et Rosador de Passamainty contre L’Ouragan de Labattoir au stade de Labattoir-Dzaoudzi. Ceux-ci font état d’un “total non-respect” des règles sanitaires établies par le Préfet par arrêté préfectoral du 30 octobre 2020, qui dispose que la présence du public est interdite lors des compétitions et événements sportifs…

“Il n*est pas acceptable que ce type d’écart puisse se produire au regard de la crise sanitaire que nous traversons et dont la résorption repose sur un effort collectif qui nous concerne tous. Le comportement et l’exemplarité de l’ensemble des clubs licenciés de football et supporters, que l’on sait par ailleurs nombreux sur Mayotte couvrant une part non négligeable de rengagement sportif des jeunes mahorais, relève de votre entière responsabilité_ Aussi, je vous enjoins, en votre qualité de président la Ligue mahoraise de football et en lien avec les communes, à alerter immédiatement les clubs de football, à faire respecter et surtout à contrôler avec la plus grande rigueur les mesures sanitaires” (…) “Dans le cas contraire, le Préfet sera dans l’obligation d’interdire purement et simplement les compétitions sportives pour éviter que de nouveaux clusters ne se créent aux abords des sites compétition.Mes services se tiennent à disposition pour toute information complémentaire” a ainsi prévenu le représentant de l’État. Les choses sot claires, à suivre…

Articles associés