Top pub
Top pub

Le CREFOM se penche sur l’avenir de Mayotte

07h53 :

 

noussoura soulaimana

(NOUSSOURA Soulaimana, Président du CREFOM Mayotte)

Dans les prochaines jours, le Président du CREFOM Mayotte  va réunir, d’abord un bureau, puis une assemblée générale extraordinaire des adhérents du CREFOM Mayotte pour parler des  projets et du budget de l’association  2016. Il sera question notamment du :

– Projet de rédaction par les acteurs politiques,  économiques, sociaux et environnementaux de Mayotte d’un livre pour le développement économique et social de Mayotte,

– Projet de comité départemental de soutien et de valorisation du travail, de la formation, l’écriture et la lecture

– Participation au diner national du CREFOM Prévu en mars 2016

– Organisation du 1er diner du CREFOM Mayotte en 2016

– autres sujets d’actualités locales dont des rencontres avec les acteurs administratifs,  économiques, sociaux et politiques de l’île

L’occasion de souhaiter à nouveau à tous, une bonne et heureuse année 2016. Que la nouvelle année permette à Mayotte d’avancer sur les dossiers vitaux de Mayotte notamment sur:

a) – l’ancienneté:

Concernant les négociations en cours dans la fonction publique, la question de l’ancienneté générale des services effectués dans la fonction publique de Mayotte devra être prise dans sa globalité d’autant plus que les contractuels ont déjà vu leurs anciennetés pris en compte au 3/4 à leur de l’intégration et que l’ARS OI délégation de Mayotte a fait ce travail pour l’ensemble de ces agents.

b) – la retraite et les prestations octroyés aux personnes âgées et handicapées:

Le relâchement de la solidarité spontanée du à l’évolution statutaire de l’île et au démarrage non harmonisé  de son développement économique et social devra être rapidement remplacé par une organisation mécanique qu’est l’alignement des prestations liées aux populations suscités dans le cadre de la solidarité nationale.

c) – l’APAJE: allocation prestation d’accueil du jeune enfant:

La mise en place à Mayotte correspond à une demande sociale réelle. Le nombre d’enfants par femme à Mayotte dépasse le 5 et la plus part des mères sont très jeunes et beaucoup sont sans emploi. L’APAJE permettra de donner des moyens d’accompagnement à la naissance pour les familles, aidera les parents qui choisiront de garder et soutiendra les familles pour la garde d’enfants dans la mesure où la mère choisi de recourir à l’emploi salarié ou à l’inscription dans des formations pour la promotion et l’insertion économique et social.

d- la bourse nationale:

Il est étonnant qu’à Mayotte où seulement 20% de la population à un emploi salarié et plus de 60% étant payé au SMIG et surtout avec un nombre aussi élevé d’enfants par famille qu’on garde encore une réglementation spécifique et spécial à Mayotte ( moins important dans les allocations et plus contraignant dans les conditions d’attributions) dans les collèges et les lycées de Mayotte. Il est urgent d’appliquer la même réglementation à Mayotte dans ce domaine.

e)- la restauration scolaire

Tout le monde est d’accord qu’une mauvaise alimentation est dangereuse pour la santé, pour l’économie et pour la société. Et tout le monde est d’accord que la mise en place d’une restauration scolaire au profit des près de 100 000 enfants scolarisés à Mayotte nous épargnerait de beaucoup de maux, créerait plus de 15 000 emplois et pourrait avoir un effet boule de neige pour l’ensemble du développement économique et sociale de l’île. Pour toutes ces raisons et pour bien d’autres encore, il est urgent de transformer les collations en plateaux repas d’ici la rentrée 2016-2017 et demande la modification de l’actuel comité départemental de la restauration pour l’intégration de plus d’institutionnel ( des élus de collectivités, des parents d’élèves, des experts…)

f)- volet universitaire de la mère enfant à Mayotte

Mayotte est la première maternité de France ( autour de 8000 enfants par an ). Elle doit avoir les moyens d’assumer la responsabilité d’accueil internationale qu’elle mène, pour l’heure, au détriment de la santé des Mahorais. Dans le cadre de son plan d’évolution de la société de Mayotte, du développement économique et social mais aussi de la création d’un pole d’excellence régionale, il est urgent d’organiser  à Mayotte un volet universitaire de formation dans le domaine mère-enfant. Il demande qu’une réflexion soit rapidement mise en œuvre sur la faisabilité d’une telle démarche.

g)  plan d’avenir pour la jeunesse:

Les jeunes de Mayotte ont fait beaucoup avec peu à l’occasion des 9e jeux des îles de l’océan indien à la Réunion du 3 au 9 août 2015. Le CREFOM Mayotte a demandé à tous les acteurs de l’île comme à ceux de la nation de se mobiliser pour un véritable plan d’avenir de la jeunesse visant à développer le sport et la culture dans l’île. Le plan pourrait s’organiser comme suit:

– faire un état des outils et des moyens mobilisés à la Réunion pour le sport et la culture et faire une simulation de la traduction à Mayotte en tenant compte de l’espace et de la population.

– encourager la valorisation de la pratique du sport et de la culture dès le plus jeune âge

– établir des plans de restauration et de construction des lieux et des établissements dédiés à la pratique du sport et de la culture

– créer deux comités départementaux à la formation et à l’incitation à la pratique du sport et à la culture

Articles associés