Top pub

Le collectif de soutien aux délogés rencontre George Pau-Langevin

Capture d’écran 2016-07-11 à 11.38.35

09h43 : La fête de l’Aïd survenue mercredi dernier, a ainsi annoncé  la fin du Ramadan, période durant laquelle l’accueil des expulsés de la République (relogés au Bengali) était pris en charge en partie par le Bengali et la Préfecture.

Les responsables du Bengali avaient alors été très clair, une fois le Ramadan terminé la Préfecture devait prendre à sa charge le gîte et le couvert.

Le lendemain de l’Aïd, une délégation du collectif de soutien aux délogés section Paris ainsi qu’un membre du collectif mahorais (Mohamed Nabhane à droite sur la photo) a rencontré le 7 juillet donc, la ministre de l’Outre-mer George Pau-Langevin.

Selon le site d’information Habarizacomores le collectif a fait part de ses inquiétudes à la ministre concernant la situation des expulsés. Il était question également de lui demander d’être le destinataire officiel de la convention qui sera signée entre la Préfecture le Bengali et l Croix Rouge, de réfléchir à une indemnisation des délogés, les reloger, in fine dans leur village d’origine après un dialogue entre les élus, les représentants de la population, les notables, des médiateurs et de la Préfecture.

Après plus d’une heure et demi d’échange la ministre s’est montrée très préoccupée par le sort des enfants victimes des expulsions, elle demande ainsi au collectif un fort investissement…

Qu’en sera t-il au niveau de la Préfecture ? A suivre…

 

Crédit photo : http://sosdemocratiecomores.skyrock.com/

Articles associés