juillet 22, 2024

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Le colloque « Mayotte en santé » pousse la réflexion sur les défis sanitaires d’un territoire défavorisé

Le deuxième colloque « Mayotte en santé » a ouvert ses portes, aujourd’hui, au Pôle d’Excellence rurale de Coconi. Il se poursuivra jusqu’au 20 septembre.

Cette rencontre scientifique d’envergure se déroule cette année sous le thème « Territoires défavorisés ».  Selon l’INSEE, 77% de la population mahoraise vit en-dessous du seuil de pauvreté national en France. Le choix du thème s’est donc « imposé naturellement », selon les organisateurs.

L’évènement est organisé par l’association Nariké M’sada, La Popam (Plateforme Oppelia de prévention et de soins en addictologie de Mayotte) et le CHM (Centre Hospitalier de Mayotte). Il bénéficie également du soutien de plusieurs organismes et acteurs publics et internationaux, dont la renommée Pr Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine et Présidente de Sidaction. Celle-ci a donné le coup d’envoi du colloque à travers une conférence inaugurale en visioconférence.

Ce colloque adopte une approche multidisciplinaire en faisant intervenir différents acteurs tels que des militants associatifs, des cliniciens, des praticiens, des chercheurs, et d’autres experts. Il aborde des enjeux de santé globale dans un contexte de crise de l’eau, mais également d’autres problématiques persistantes sur l’île. Cela inclut notamment la qualité de vie des personnes atteintes du VIH-Sida, les violences sexuelles, l’éducation préventive concernant les maladies infectieuses, la sensibilisation pour la réduction des risques liés aux addictions, etc.

Chaque jour du colloque se concentre sur trois axes spécifiques : la santé sexuelle, les maladies infectieuses émergentes et les addictions. Ces thèmes essentiels sont au cœur des préoccupations de la santé à Mayotte, et le colloque vise à sensibiliser, échanger des connaissances et trouver des solutions pour améliorer la santé et le bien-être des habitants de l’île.

Articles associés